Le bégaiement

Pablo Picasso, Tableaux magiques, 1926-1930.

Deleuze dit qu’un style « c’est arriver à bégayer dans sa propre langue », à faire de sa langue, un domaine étranger (Dialogues). Par cela, il souligne la transformation qui s’opère dans le langage littéraire – ou littérarité.

Faire bégayer la langue, ça ne veut pas dire que la langue n’est plus parole, ça veut simplement dire qu’elle est une parole autre : une parole hésitante qui trébuche et tâtonne.

Rappelons-le : bégayer c’est parler, mais parler avec difficulté. C’est faire de la parole, un enjeu, un combat, combat toujours perdu car malgré la force que l’on y met, même dans l’effort le plus poussé, il reste toujours une syllabe qui refuse à se donner.

Peut-être parce qu’elle est l’état paroxystique du style – quoi qu’en dise Michaux – la poésie, plus qu’une autre, est affaire de bégaiement. Pour le bègue comme pour le poète, la langue n’est jamais acquise, elle toujours à acquérir, à conquérir.

Bègue contagieux, le poète est surtout celui qui parvient à faire bégayer son lecteur dans sa lecture d’un poème, d’un rythme ou d’une image – tachez de suivre la cadence d’un Desnos ou d’un Prévert : ce n’est plus eux que vous verrez bégayer, mais c’est vous.

Dans ce double bégaiement – du poète, du lecteur – c’est le sens qui lui aussi se met à ricocher : car la parole qui bégaie, c’est le sens qui s’éloigne, masqué par les à-coups, les répétitions, les échecs. Faire bégayer la langue, c’est dévoiler toute son errance dans la conquête d’un sens qui bégaye lui aussi – bégaiement du réel qui s’échappe sous la langue.

Alors, si le style c’est bégayer dans sa propre langue, peut-être que bégayer en poète, c’est faire reculer le sens dans l’obscur d’une parole qui ne se donne qu’à tâtons ; c’est déchirer le voile du réel pour mieux le couvrir d’un voile d’étrangeté ; c’est dire le réel dans toute sa vérité, en montrant bien qu’il n’est qu’un domaine étranger.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s